JE ME SUIS LANCE!

JE ME SUIS LANCÉ

Il y a ceux qui veulent concrétiser un projet professionnel et puis il y a ceux qui veulent se lancer dans une aventure entrepreneuriale.

Aujourd’hui on va un peu plus parlé de la deuxième catégorie.

Voici donc tous les outils et les personnes que vous pouvez rencontrer dans votre quête de création d’entreprise.

Voici donc un partage d’expérience il n’y a peut être pas toutes les structures qui pourraient vous aider mais les plus importantes sont présentes.


LES OUTILS :

business-model-canvasBusiness Model Canvas, Le business model est la manière dont votre entreprise va créer de la valeur pour ses clients, autrement dit gagner de l’argent. Il représente toute la stratégie globale mise en place pour le bon fonctionnement de votre entreprise. Idéalement, il se définit au lancement de l’entreprise puis s’améliore et s’adapte au fur et à mesure du développement.

Et pour aider l’entrepreneur à définir son modèle économique, voici le business model canvas. Représenté sous forme de matrice, il est utilisé notamment pour lancer son business, un nouveau produit /service sur le marché ou encore réorganiser la stratégie de l’entreprise.

Le business model Canvas a été imaginé par Alexander Osterwalder et Yves Pigneur, auteurs du livre Business model generation. Ce livre, bible pour beaucoup d’entrepreneurs est un outil complet pour vous aider à définir le cadre de votre modèle économique.

balanced_scorecard_perspectives_722.jpgBalanced Scorecard, Le tableau de bord prospectif (TBP) ou tableau de bord équilibré (en anglais, Balanced Scorecard ou BSC) est une méthode lancée en 1992 par Robert S. Kaplan et David Norton visant à mesurer les activités d’une entreprise en quatre perspectives principales : apprentissage, processus, clients et finances.

c2c32b93d29144c9ae5f48c91097ec09.pngProduct Market Fit, Terme défini par Marc Andreessen, le Product Market Fit signifie une rencontre et un accord parfait entre un produit et son marché, une évidence d’achat. Les efforts financiers consentis entraînent une multiplication des résultats et votre croissance augmente constamment. Mais comment être sûr d’avoir son product market fit ? Quel est le palier à franchir pour se dire c’est gagné, mon produit plait !

Un « fit » parfait c’est le fait que votre cible comprenne votre produit, qu’elle l’achète et qu’elle en parle autour d’elle pour vous recommander.

Lean-Startup.pngMéthode Lean Startup, il s’agit d’une méthode de démarrage d’activité, fondée sur la validation des concepts auprès des futurs clients par une démarche itérative : l’idée étant d’obtenir un produit ou un service parfaitement adapté au marché. Il s’agit en somme de partir à l’exploration de la clientèle. Cette approche est très bonne pour mener des tests et améliorer un produit. Utilisée seule, elle donne les mêmes résultats qu’une mission d’exploration au XVe siècle : ou bien vous trouvez l’Amérique en partant chercher l’Inde… ou bien vous vous perdez en mer. Utilisez cette méthode pour améliorer ou compléter une offre que vous êtes déjà capable de vendre, ou pour valoriser un actif solide que vous possédez déjà. Si cette démarche s’appuie uniquement sur une simple idée que vous voulez valider auprès d’un segment de clients supposé, vous êtes dans la démarche critiquée plus haut : votre canvas est vide !

growth-hacking-competences-1024x609.pngLe Growth Hacking est l’idée de coupler une bonne connaissance du marketing à un esprit «hacker» pour inventer des solutions intelligentes et petit budget pour promouvoir votre offre. Cela est super, mais les compétences techniques pointues à la mise en œuvre de ces techniques nécessaires font défaut à la plupart des équipes de start-up. Ne sous-estimez pas le temps nécessaire à piger comment tirer parti de solutions que vous utilisez déjà pourtant au quotidien, comme Facebook ou Twitter. Je dirais que deux ans d’apprentissage dans la douleur est une bonne estimation du temps qu’il faut pour commencer à obtenir de bons résultats avec régularité. Produire des solutions digitales et des applications est relativement simple, les distribuer aussi. Faire connaître votre solution reste le vrai challenge. Pensez à tous ces studios indépendants de jeu vidéo qui ont sorti un succès à 1 million de téléchargements, qui ont recruté, puis produit la suite du jeu dont ils ont vendu 7 000 exemplaires à peine (ou moins). Si vous n’avez pas une brute du marketing dans l’équipe (et j’ai bien dit une brute, pas un copain qui «touche un peu»), vos résultats seront aussi aléatoires que ces studios indépendants.

Design-thinking-Process.jpgDesign Thinking, Le design thinking essaie de faire travailler ensemble les ingénieurs et les professionnels du marketing, avec les créatifs. Il s’agit donc de combiner au maximum les compétences analytiques prêtées aux uns avec les compétences intuitives dont seraient pourvus les autres.

Les étapes d’une démarche de design thinking sont :

  1. Identifier une problématique et comprendre son environnement
  2. Trouver le concept, l’idée qui permettra de la résoudre
  3. Concevoir la forme qui incarnera ce concept

Ça reste encore un peu conceptuel, concrètement le travail en mode design thinking s’organise autour de trois logiques :

  1. Une logique de co-création : une entreprise qui met le design thinking au cœur de son activité ne fait pas travailler ses départements de manière isolée, et instaure au contraire une logique «cross-département» favorisant l’intelligence collective
  2. Une gymnastique intellectuelle alternant des phases d’intuition et d’analyse, dans une logique d’ouverture/fermeture (comme dans toute démarche de créativité comme le brainstorming, voir ce forum sur les liens entre innovation et créativité ou bien encore ces ouvrages)
  3. Une importance majeure accordée à l’étude de terrain (observation ethnographique) qui offre une compréhension pleine et entière des expériences, contrairement aux classiques études quantitatives et qualitatives.

ÉVÉNEMENTS :

Logo-SWSXB-1-940x345.pngStartups week-end, Pour la petite histoire, le Start Up Weekend (SW) date de 2007 et sort tout droit de l’esprit d’Andrew Hyde même si le SW (Startup Weekend) est maintenant dirigé par Marc Nager, Clint Nelsen et Franck Nouyrigat (le français de l’équipe) directement depuis Seattle. Le programme est déjà présent dans plus de 50 villes et plus de 12 pays : la liste pour les français à la fin de l’article.

Le SW, c’est 54 heures pour créer une Startup à partir d’une idée. Le but n’est pas de venir avec un projet déjà prêt et une équipe déjà constituée mais au contraire de rencontrer des développeurs, des entrepreneurs, des communicants, des graphistes et créer avec eux une startup. Tous les ingrédients y sont rassemblés pour faciliter la constitution d’une équipe autant que la réalisation pratique de votre projet : c’est ouvert à tous même si les places peuvent parfois être un peu chères.

Les gains varient aussi énormément d’édition en édition mais le principal reste évidemment la mise en réseau et la possibilité de se forger au travers de l’événement. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : 93% des participants restent en contact entre-eux. ?30% des projets montés au cours des Startup Weekend sont encore en vie au bout de 6 mois, c’est pour dire.

hh-pointeco_opt.jpgHacking Health Camp est un évènement international sur 3 jours qui vise à briser les barrières de l’innovation en santé

Au programme des conférences sur le futur de la santé, de la formation sur les aspects techniques, légaux, médicaux et design en santé et le plus grand hackathon santé d’Europe pour concevoir des prototypes. Chaque jour, un évènement crée un espace collaboratif entre professionnels de santé, patients, designers, hackers, makers et entrepreneurs. Un évènement à destination de toutes les personnes intéressées par l’innovation en santé, inspirant professionnels de santé et professionnels du numérique sur leurs opportunités communes dans l’avenir de la santé.

indexLe Hacking Industry Camp est un hackathon dédié à l’industrie, un évènement destiné à bousculer les idées et à faire émerger de nouveaux projets. Des équipes aux divers talents s’affrontent pendant tout un week-end pour concevoir des prototypes d’applications, d’objets connectés… C’est un espace-temps où les communautés se croisent et fourmillent d’idées avec pour objectif l’innovation !,

3-socialcup2015_publi_facebook-06Social Cup, La Social Cup, c’est l’opportunité de découvrir l’entreprenariat social, de participer à la construction d’un projet, de créer sa propre start-up, d’être soutenus par des professionnels et accompagnés par MakeSense. L’objectif : permettre à des projets innovants répondant aux grands enjeux de notre société (environnement, exclusion, emploi, vieillissement, éducation…) de voir le jour. Vous ciblez le problème auquel vous voulez répondre, nous vous aidons à développer un projet à fort impact !La Social Cup est ouverte aux étudiants de tous horizons ! Elle vous permet de travailler en équipes pluridisciplinaires, de mettre en avant l’expérience et les compétences de chacun et de construire des projets ambitieux.

17880732_10155262222493793_5360750385014706581_o.jpgUne SenseFiction est une des méthodologies innovantes élaborées par MakeSense qui va vous permettre de créer un concept d’entreprise sociale : une SenseFiction rassemble des personnes de tous horizons pour former des équipes, les aider à trouver le problème auquel ils veulent s’attaquer, et à élaborer un concept d’entreprise sociale qui y répond. Avec ou sans idée de projet, venez et constituez une équipe pour travailler sur une thématique qui vous tient à coeur avec des personnes qui partagent la même vision que vous !


ORGANISMES :

L’Adie est une association reconnue d’utilité publique qui aide des personnes éloignées du marché du travail et du système bancaire à créer leur entreprise et ainsi, leur propre emploi grâce, au microcrédit. L’Adie a été créée en 1989 par Maria Nowak qui a adapté à la France le principe du microcrédit. Ce mécanisme financier est inspiré de la Grameen Bank créée au Bangladesh par Muhammad Yunus, Prix Nobel de la Paix 2006 et a largement fait ses preuves dans les pays en voie de développement, en Asie, en Afrique et en Amérique Latine. Aujourd’hui, des millions de personnes à travers le monde vivent de leur travail grâce à ce type de financement.

Alsace Active apporte un soutien technique et financier à tous les projets qui, par l’activité économique, créent des emplois pérennes, prioritairement pour des personnes en situation précaire.

Alsace Innovation est dédiée à l’accompagnement et au financement de projets d’innovation déployés au sein des entreprises alsaciennes.

Alsace Innovation est la porte d’entrée privilégiée des entreprises qui souhaitent innover et s’appuie sur un réseau d’acteurs régionaux aux compétences pluridisciplinaires.

Les actions de l’ADIRA… pour les chefs d’entreprise :

         – Proposer des terrains et des locaux, en fonction des besoins actuels et futurs de votre entreprise ;

         – Trouver les aides et les financements mobilisables pour votre projet ;

         – Assurer l’interface avec les services de l’État, les collectivités locales et les élus ;

         – Mobiliser les acteurs privés : banques, avocats, conseillers juridiques, agents immobiliers,…

         – Initier et conduire des actions innovantes pour améliorer la performance et l’innovation de votre entreprise ;

         – Anticiper les besoins des principaux employeurs industriels et tertiaires d’Alsace ;

         – Accompagner les transmissions et restructurations ;

         – Soutenir en cas de difficultés ;

         – Aider à l’implantation de votre entreprise en Alsace.

ACCRO est une association de droit local fondée en mars 2014 par un ensemble d’entrepreneurs et d’acteurs économiques strasbourgeois et alsaciens indépendants. L’association est soutenue par l’Eurométropole et par l’Université de Strasbourg.

ACCRO impulse et accompagne l’entrepreneuriat et les projets collaboratifs innovants portés par les individus, entreprises et organisations qui croisent :

  • les arts : artistes et entreprises créatives et numériques générateurs de formes, de contenus et d’applications qui constituent une ressource et un levier de développement pour l’ensemble de l’écosystème, notamment dans les domaines du cinéma, de l’audiovisuel, du crossmédia, des jeux vidéo, du design, de la musique, des métiers d’art, de l’édition, de la communication, des arts graphiques et visuels.
  • les sciences et la technologie : l’Université, les laboratoires de recherche publics et privés, les organismes de valorisation et de transfert de l’innovation.
  • l’économie : les porteurs de projets et entreprises en recherche de nouveaux marchés et de nouveaux modèles de développement, les organismes privés et publics en charge de l’innovation et du développement économique, chambres consulaires, agences de développement, associations, pépinières, incubateurs, tiers-lieux et plateformes collaboratives.

ACCRO a conçu son projet en concertation avec un large éventail de partenaires, notamment l’Université / BETA, SEMIA – incubateur d’Alsace et Artenréel – coopérative d’activité et d’emploi.

Réseau Entreprendre : le concept

C’est un réseau de 13.000 dirigeants d’entreprises qui propose localement aux créateurs et repreneurs d’entreprises un accompagnement humain et financier (prêt d’honneur de 10 à 50K€), afin de les aider dans leur développement de leur projet. Notre action dans le monde

Créé en 1986 par André Mulliez à Roubaix, Réseau Entreprendre compte actuellement 112 implantations en France et à l’étranger (Suisse, Sénégal, Chili, Belgique, Tunisie,…).

Ces différentes antennes ont accompagné 10.000 nouveaux entrepreneurs, ce qui a permis de créer plus de 100.000 emplois dans une multitude de secteurs d’activités : services à la personne, innovation médicale, industrie, etc. Grâce à ce double accompagnement, le taux de pérennité à 5 ans des entreprises soutenues par Réseau Entreprendre est de 92%.

Initiative Strasbourg, Un acteur local pour un développement local

Créé en février 1999 sous  l’impulsion des acteurs économiques et politiques de la Région de Strasbourg qui ont mis les moyens financiers et humains nécessaires pour construire cet outil destiné à aider les créateurs et repreneurs de petites entreprises, la plateforme alors nommée CAP CREATION INITIATIVE, s’est raliée au mouvement national France Initiative – premier réseau associatif de financement et d’accompagnement de la création/reprise d’entreprises en France. . Elle intervient sur tous types de projet de création, reprise, primo-développement d’entreprises, tous secteurs confondus en dehors des activités de conseils, artisans taxi, activités intermédiaires, activités agricoles, création par reprise d’actifs en liquidation de biens ou en redressement judiciaire. Son action concerne Strasbourg et sa communauté urbaine. Nos aides consistent en un prêt sans intérêt et sans garantie, un accompagnement par un chef d’entreprise expérimenté et un suivi pendant les premières années d’activité.

BPI, En accompagnant la croissance et l’internationalisation des entreprises via l’innovation. Bpifrance, Banque Publique d’Investissement est le partenaire de confiance des entrepreneurs. Grâce à nos partenaires bancaires, investisseurs, régions ou institutions, Bpifrance démultiplie les financements au service des entrepreneurs.Les équipes de Bpifrance déploient toute leur énergie en régions pour vous accompagner, vous qui portez haut les couleurs de la France, dans vos projets et vos ambitions. Entrepreneurs, bienvenue !

French Tech Alsace, L’initiative gouvernementale French Tech vise l’émergence de champions numériques de niveau mondial. C’est une aventure collective qui repose sur l’excellence et la mobilisation de l’ensemble des acteurs, entrepreneurs, investisseurs, financeurs, organismes de formation et de recherche, associations… Portée par le Pôle Métropolitain Strasbourg-Mulhouse au nom de tous les acteurs de l’écosystème numérique alsacien, le dossier de candidature à la labellisation Métropoles French Tech traduit la mobilisation et la détermination du territoire et de ses acteurs à faire valoir leur capacité d’innovation et de coopération dans le domaine de l’économie numérique.


ESPACE DE COWORKING :

  1. Alsace Digitale
  2. Le Shadok
  3. Panorama coworking
  4. Quaie n°1O
  5. Le Lodge
  6. Delta Bleu
  7. Adec
  8. CCN
  9. La fabrique
  10. La cabane

PÉPINIÈRE ET INCUBATEUR EN ALSACE :

  1. Semia
  2. Strasbourg Haute-Pierre
  3. Le ruche
  4. Le Caire
  5. Technopole Mulhouse
  6. Tremplin Entreprise
  7. Ph8

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s